Praticien de Shiatsu

Un article de WikiDV.

Edité par Cdavy le 2 décembre 2013 à 02:04 (CET)

Cet article est en cours de rédaction.
Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant.

Sommaire

Introduction

Cette pratique introduite en France dans les années 50 nous vient du Japon. Des pratiquants des arts martiaux l'ont découverte puis rapportée. C'est à partir des années 90 que sa professionnalisation a réellement débuté. Celle-ci commence à s'organiser bien qu'à ce jour aucun cadre légal ne règlemente cette profession.

En France quelques fédérations s'organisent mais, la plupart ne jouent pas de rôle fédérateur en ne représentant qu'un seul style voire, une seule école de shiatsu. La FFST fédère avec quelques difficultés que l'on souhaite passagères. L'UFPST tente de rassembler autour de critères thérapeutiques tandis que, la FFMBE assimile cette pratique en l'englobant parmi les massages bien-être.

Ce qui est rassurant dans ce constat se trouve inscrit dans une identité française où l'on retrouve une nette tendance au retard à légiférer sur des états de faits mêmes anciens. Ceci certainement lié à des particularités du droit français sur lesquels les débats peuvent avoir lieux sur d'autres pages...
Toujours est-il que la France est cernée à toutes ses frontières par des pays proches donc qui ont tous déjà reconnu la profession de praticien en shiatsu et adopté des loies, des statuts pour sa pratique et/ou la formation.

Définition

L’étymologie du mot est la synthèse de deux mots : Shi - pression et Atsu - la main. On peut donc définir succintement le shiatsu par : pression de la main.

Il est délicat d'écrire une définition complète du shiatsu correspondant à l'ensemble des styles de shiatsu pratiqués initialement au Japon et aujourd'hui sur tous les continents.

Une telle définition peut prendre les caractéristiques principales non qualifiées et ainsi établir un consensus. Le shiatsu est une pratique à visée de détente ou thérapeutique pour laquelle le praticien procède à des pressions rythmées de la main, du coude ou du genoux ainsi qu'à, des mobilisations comme des étirements. Il se pratique sur le vêtement. Le shiatsu bien qu'apparenté à une pratique énergétique est avant tout une pratique de toucher visant à dynamiser l'organisme dans son ensemble. Partant d'une approche préventive, il permet d'accompagner ceux qui le souhaitent durant toutes les étapes de leur vie.


Diverses visions de la pratique professionnelle

Il est possible de considérer la pratique du shiatsu en pratique de relaxation, de bien-être ou de confort. Toutefois, sa pratique est de plus en plus considérer de par le monde comme une thérapie à part entière.
La difficulté pour le client ou patient sera donc de faire son choix de praticien car, si l'attente est exprimée en termes de résultats vis à vis d'un déséquilibre gênant pour lequel il fait appel à cette pratique, les résultats risquent d'être décevant si le praticien propose plutôt une approche de relaxation. Le contraire peut aussi s'avérer insatisfaisant.


En clair, comment se déroule une séance de Shiatsu ?

  1. Un praticien de shiatsu vous reçoit le plus souvent sur rendez-vous d'une durée variant entre 20min et 1h30.
  2. La séance débute par un entretien préalable à la pratique. Cet entretient varie en fonction de l'approche du praticien et prendra vraisemblablement plus de temps pour une approche thérapeutique.
  3. Après un bilan le plus souvent informel par l'observation puis le questionnement évoqué ci-dessus, les praticiens de shiatsu procèdent à un bilan par le toucher : prise des pouls radiaux (pouls chinois), bilan du dos ou du hara (ventre en japonais).
  4. Vient alors la séance à proprement parlé bien qu'elle commence réellement dès la prise du rendez-vous !
  5. Traditionnellement, le shiatsu se pratique au sol. Nous rencontrons aujourd'hui des pratiques sur chaises, tables de massage, lit médicalisés et même dans l'eau.
  6. Ici, pressions, mobilisations, sont exécutés pour une séance ou protocolaire (pour les approches de relaxation) ou adaptées aux patients. Elles sont rythmées, calibrées après avoir été choisies en fonction certes de l'enseignement reçu par le praticien et également par la relation qui s'installe durant la séance entre le praticien et la personne demandant la séance.
  7. Un temps de repos peut être le bienvenu en fin de séance.
  8. Le praticien surtout si il s'inscrit dans une démarche thérapeutique aura à cœur de conseiller le patient afin qu'il devienne le plus autonome possible dans le soin qu'il s'apporte au quotidien.


Le contexte d'emploi, marché.

Concrètement les débouchés pour ce métier sont encore à étendre à des emplois salariés bien qu'il arrive parfois que des praticiens puissent trouver de tels contrats ; pas toujours dans les meilleures conditions de travail.


  1. La grande majorité des praticiens exercent donc en libéral au sein de cabinet individuels ou partagés.
  2. Avec une formation sérieuse, le praticien aura acquis une pratique propre à ce que ses patients conseillent ses services et rapidement, il devient inutile d'investir dans la publicité.
  3. Aujourd'hui, le shiatsu est de plus en plus connu et, si il arrive encore qu'il soit confondu avec des arts martiaux par exemple, le mot lui est déjà connu. La demande est très forte et encore croissante. Continuons d'améliorer les formations des praticiens et la communication sur cette pratique.

Formation

# Comment choisir sa formation ?

Le point sur les différents styles.

Les critères essentiels pour une formation de qualité.

Quelques organismes de formations à retenir.

Exercice professionnel

La création d'activité

L'essentiel pour compenser son handicap visuel en gérant son entreprise

Vos commentaires

Vous pouvez écrire un commentaire sur le sujet traité dans cet article et lire ceux des autres lecteurs en cliquant sur le bouton "Commentaires" ci-dessous.

Commentaires

Voir aussi